Claude Guéant appelle à boycotter Nekfeu après des anciens propos sur Charlie Hebdo

Le rappeur Nekfeu fait polémique après son discours aux Victoires de la Musique. Le journaliste de Sud Radio est revenu sur un texte du rappeur sur Charlie Hebdo. A l’époque, l’auteur de l’album “Feu” appelait à “un autodafé contre ces chiens de Charlie Hebdo”.

Nekfeu payera-t-il son soutien à Moussa en direct sur France 2 ? C’est en tout cas ce qui est à craindre comme le démontre le procédé du journaliste Louis Morin de Sud Radio qui est revenu sur un morceau de 2013 intitulé “La Marche”.

“Je réclame un autodafé contre ces chiens de Charlie Hebdo !”

Le texte écrit en 2013, avant les attentats contre les journalistes de Charlie Hebdo, a rapidement refait surface lors de la promotion de l’album de l’artiste. Le jeune homme s’est à plusieurs reprises excusé, expliquant que cette phrase n’était pas à prendre au premier degré.

Malgré cela, Claude Guéant, ancienne plume de Nicolas Sarkozy, a indiqué ne pas connaître Nekfeu tout en appelant à le boycotter pour ces propos “insoutenables”.

“Nous sommes dans un pays de liberté. La meilleure des réactions, c’est que ses auditeurs cessent de l’écouter et d’acheter ses disques.  […] C’est insoutenable, ce qu’il a dit. Ce n’était pas à dire”.

Depuis son soutien à Moussa, humanitaire français retenu au Bangladesh, lors des Victoires de la Musique, le rappeur fait face à des critiques. Personne ne s’attendait à voir le jeune artiste à peine âgé de 25 ans, tenir un discours aussi conscient et politique.

Les propos de Nekfeu ont touché la communauté musulmane, soucieuse de la situation de Moussa. Les vidéos du discours ont été partagées des dizaines voire centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Partagez :