Au Pakistan, le président appelle à ne pas célébrer la Saint-Valentin

Le président pakistanais Mamnoon Hussain a appelé la jeunesse de son pays à ne pas célébrer la Saint Valentin et à se concentrer sur ses études. Le pays refuse “l’imposition de la culture occidentale”.

Les couples sont priés de ne pas fêter la Saint Valentin au Pakistan. Mamnoon Hussain, président du pays, a invité la jeunesse à consacrer son temps libre à étudier plutôt qu’à célébrer une fête qui “n’a pas de lien avec notre culture”.

Dans un pays où l’islam est très présent dans la vie politique, chaque parti y va de son commentaire “sur cette fête chrétienne “. Dans certaines provinces comme celle de Peshawar, l’assemblée locale a voté une loi interdisant la Saint Valentin.

“Une partie spécifique de notre société veut imposer les valeurs et la culture occidentales à notre jeunesse avec la Saint-Valentin”, peut-on lire dans la résolution, présentée par un élu du parti Jamaat-e-Islami. “Il n’y a pas de place dans notre culture et notre civilisation pour un jour aussi inutile et obscène, dont le but est de répandre la vulgarité et l’indécence au sein de notre jeunesse”, est-il encore écrit.

La police a aussi reçu des consignes visant à empêcher toute célébration de la St Valentin. Pour autant, les magasins continuent de vendre certains objets liés à l’évènement tels que des chocolats. Business is business.

Partagez :