État d’urgence / vote à l’Assemblée Nationale : un député fond en larme | VIDEO

Hier, l’Assemblée Nationale a voté le premier article du projet de révision constitutionnelle visant à y inscrire l’état d’urgence. Plusieurs députés d’extrême gauche, d’Europe Écologie et de “Les Républicains” s’y sont opposés dans une assemblée vide (441 députés absents).

Charles de Courson, député centriste de la Marne, a fondu en larme après avoir raconté son histoire personnelle et les dangers du vote de la peur et de la précipitation. Il a décidé de voter pour l’article 2 du projet de révision de la constitution étant donné que les binationaux n’étaient plus directement visés.

Partagez :