Loiret : L’éducation nationale demande le fichage des parents musulmans visibles et leurs enfants

Loiret : L’éducation nationale demande le fichage des parents musulmans visibles et leurs enfants

Il y a peu certains s’opposaient aux “exagérations” d’Islam&Info quand nous faisions état d’une institutionnalisation de l’islamophobie en France. La vérité sera pour eux encore plus amère.

En prenant directement modèle sur l’administration Vichyste, la direction des services départementaux de l’Éducation nationale n’a pas hésité à demander à travers des documents officiels aux directeurs d’établissement d’établir un fichage anti-musulman.

En effet, il est clairement demandé de dénoncer tout «parent portant atteinte» au “principe de laïcité” en portant des «tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse». Quand on sait que c’est ce même mot “ostensible” qui fut utiliser pour interdire les écoles aux jeunes femmes musulmanes portant le hijab, on comprend mieux qui est visé par cette directive.

Denis Toupry, le directeur de la DSDEN du Loiret, pris la main dans le sac a promis de faire marche arrière mais rien ne semble avoir été fait dans ce sens.

Les fichages pour “radicalisation” initiés par Dounia Bouzar faisait de tout enfant musulman pratiquant la cible d’une surveillance de l’état et des services. C’est désormais les parents qui seront fichés pour leur appartenance religieuse.

bouzar dounia

La France a clairement renoué depuis maintenant quelques années à ses pratiques vichystes qu’elle réserve maintenant à la minorité musulmane. Et pourtant aucun politique ou média ne qualifie d’islamophobe ces mesures infâmes.

Nous connaissons l’histoire de la France. Cette histoire se répète sous nos yeux. Attendre des autres un sursaut relève désormais du suicide collectif.

Quand nous réveillerons-nous pour lutter contre cette politique du pire ?

Partagez :