Centrafrique : le Pape accueilli par des “Allahou akbar” dans une mosquée de Bangui

Malgré les réticences de ses plus proches conseillers au sein du Vatican, le Pape François s’est rendu en Centrafrique et a souhaité passer par la mosquée de Bangui.

Le souverain pontife a déjà pris position pour un apaisement et une vision pacifiste de l’islam car il affirmait en 2014 lors d’un passage en Turquie que « Le Coran est un livre de paix, c’est un livre prophétique de paix ».

La Centrafrique est malmenée depuis 2013 par des violences inter-communautaires. Le pape François a désiré prendre le risque de ce périple et ce, en dépit des réserves de ses conseillers.

Lundi, en fin de tournée, il a été accueilli par des acclamations chaleureuses de la part du grand imam Nehedi Tidjani et de celles de milliers de fidèles en se rendant dans la grande mosquée de Bangui.

Le pape a tenu à appeler à la non violence en clamant “non à la vengeance, à la violence et à la haine“. Il souligne également le lien de proximité entre chrétiens et musulmans :

« Les chrétiens et les musulmans sont frères. Ils ont déjà pu vivre pacifiquement pendant de nombreuses années ».

Partagez :