Le parti “islamo-conservateur” de Recep Erdogan écrase ses adversaires aux élections législatives

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a largement remporté les élections législatives qui se déroulaient ce dimanche en Turquie. Une victoire cruciale à l’heure où le pays fait face à une déstabilisation intérieure et extérieure.

Sur 99% des bulletins de vote dépouillés, le parti AKP (justice et développement) a rassemblé 49,3% des suffrages et raflé 316 des 550 sièges de députés soit la majorité nécessaire pour gouverner. Une élection qui a poussé 90% des électeurs turcs aux urnes pour faire élire leur candidat.

Depuis plusieurs mois, Recep Erdogan est la cible d’attaques importantes par les médias occidentaux, kurdes et “libéraux musulmans” opposés à la politique du président turc. Malgré la reprise de la guerre face à l’organisation marxiste (PKK), les bombardements en Syrie et Irak, la Turquie a fait le choix de l’unité autour d’un chef.

A noter la victoire de Recep Erdogan dans la diaspora turque en Allemagne et en France. Dans plusieurs grandes villes, des rassemblements spontanés ont lieu pour fêter le retour en puissance du parti “islamo-conservateur”.

En vidéo l’intervention de Mourad Ghazli, maire adjoint de Thiais, fin connaisseur de la politique en Turquie.

Partagez :