Yémen : les rebelles houthis chiites détruisent des chars saoudiens et entrent dans le Royaume

Les rebelles houthis d’obédience chiite déclarent avoir franchi la frontière saoudienne et être aux portes d’une ville comptant près de 1,6 millions d’habitants. Une affirmation qui pourrait confirmer l’échec de l’opération militaire arabe au Yémen.

Une chaîne de télévision yéménite a diffusé des images de combattants houthis à 2 kilomètres de la ville de Najran en Arabie Saoudite. L’information à prendre au conditionnel est tout de même relayée par le site spécialisé « Middle East Eye« .

Sur la vidéo on peut voir les combattants yéménites chiites se féliciter de leur avancée en territoire saoudien. Ces derniers indiquent qu’ils sont aux portes de la ville frontalière de Najran qui compte 1,6 millions d’habitants. Le caméraman n’hésite pas à zoomer sur la ville au loin afin de prouver les allégations des miliciens.

Un des combattants chiites ajoute que la rébellion houthi a réussi à prendre la base militaire de Shirfa près de la frontière yéménite, utilisée pour protéger la ville de Najran. D’autres vidéos similaires ont déjà été publiées précédemment pour prouver les attaques contre les bases à la frontière saoudo-yéménite.

« Nous sommes à al-Shirfa Point – nommé ainsi car l’endroit surplombe la province de Najran, qui est maintenant dans le collimateur de l’armée yéménite et des comités populaires », a expliqué le présentateur Abdel Basit al-Sharfi.

Pour l’instant, les informations données par la chaîne yéménite appartenant aux combattants chiites ne sont pas démenties par l’Arabie Saoudite. Certaines villes à la frontière saoudienne ont déjà été bombardées par la rébellion yéménite soutenue financièrement et militairement par l’Iran.

La chaîne Russia Today a diffusé lundi (voir vidéo au dessus) la destruction de chars de l’armée saoudienne par des combattants houthis près du village d’Al Khubah, au sud-ouest de l’Arabie saoudite. Une autre preuve de la difficulté des troupes saoudiennes face aux rebelles yéménites.

Pour plus d’informations sur le Yémen, voir la deuxième partie de l’émission Face à l’Info (22min45) :

Partagez :