Valérie Pécresse « Il faut donner aux Musulmans ce qu’on donne aux Français et aux Juifs »

Valérie Pécresse était l’invitée de l’UAM 93 (Union des Associations Musulmanes du 93), organisation musulmane très active dans le département, au Blanc-Mesnil afin d’évoquer les questions liées à l’Islam comme l’islamophobie, la construction de mosquées ou encore d’écoles privées.

Devant une salle comble, la candidate LR (Les Républicains) à la présidence de la région Ile-de-France a su conquérir son public en évoquant sans langue de bois les problèmes qui fâchent dans la communauté. Difficulté de construction de lieux de culte, complication à chaque ouverture d’écoles privées confessionnelles ou encore augmentation constante de l’islamophobie, Valérie Pécresse a souhaité rassurer son auditoire.

“Il faut résoudre la question des lieux de culte et des écoles confessionnelles car on doit pouvoir donner aux musulmans ce que l’on donne aux français et aux juifs. Le tout étant de lutter contre ce fléau qu’est  l’islamophobie”.

Devant l’idée d’un deux poids deux mesures entre les différentes communautés, la député des Yvelines a souhaité démontrer qu’il était possible de changer les choses. Un changement qui s’opérera avec une confiance et un respect mutuel.

Pour M’Hammed Henniche, secrétaire général de l’UAM 93, les relations amicales avec Valérie Pécresse datent de 2008 lorsqu’elle était encore Ministre de l’Education Supérieure.

“Elle était venue nous rencontrer à deux reprises en Seine-St-Denis pour nous évoquer ses responsabilités et nous encourager à l’éducation des plus jeunes pour former une élite musulmane. Elle nous avait aussi assuré de l’existence d’un vrai vivier d’étudiants musulmans français possédant de très bons diplômes tout en nous assurant (déjà) qu’elle s’opposerait à une loi contre les étudiantes voilées dans les universités.

Depuis nous avons gardé des contacts réguliers et elle est venue partager plusieurs Iftar avec l’UAM 93. Au Blanc-Mesnil, elle a surtout évoqué la visibilité des musulmans et la nécessité de combler le retard par rapport aux autres communautés cultuelles notamment au niveau des lieux de culte et des écoles confessionnelles.”

Malgré le franc succès de cette réunion entre la candidate aux élections régionales et les associations musulmanes du département, Alicia Bourabaâ, journaliste au Canard Enchaîné a trouvé l’occasion de créer une tempête dans un vert d’eau autour d’une phrase qu’aurait déclaré Valérie Pécresse. Cette dernière aurait différencié les “musulmans”, les “français” et les “juifs”…

Une phrase à prendre au conditionnel étant donné que les organisateurs n’ont pas confirmé les propos et que jusqu’à présent, aucun audio n’a été publié afin de confirmer l’article. Pour autant, l’information a été vite relayée par les réseaux laïcards, sionistes et d’extrême droites qui se sont fait un plaisir d’attaquer la député des Yvelines ainsi que l’UAM 93.

Le Canard Enchaîné idiot utile du Front national ?…

pecresse fn

 

 

Partagez :