www.humanappeal.fr/

Hijab : Ingénieure, elle se fait licencier car elle porte le Hijab

www.tawhidtravel.com

Une femme musulmane ingénieure a été licencier car elle portait le voile.

Une femme musulmane ayant décidé de porter le voile dans une entreprise privée s’est vue mise à la porte.

En effet, c’est un client partenaire de la société dans laquelle elle travaille qui s’est plaint de sa tenue. C’est la raison pour laquelle son employeur a décidé de se passer de ses services.

Son licenciement est uniquement basé sur le fait que cette salariée portait le voile islamique pendant ces heures de travail.

Or on se souvient de l’apport de la jurisprudence Baby-Loup qui affirmait que les entreprises privées pouvaient inscrire dans leur règlement intérieur qu’elles ne souhaitaient pas de signes religieux en leur sein, à condition que cette interdiction ne renvoie pas à un signe religieux en particulier, laquelle disposition serait déclarée discriminatoire.

Dans le cas de cette affaire, il s’agit évidemment d’un cas de discrimination envers cette femme de confession musulmane puisque l’argument avancé par son employeur est le port du Hijab.

La Cour de Cassation a donc été saisi face à cet acte discriminatoire et nous attendons patiemment la décision de la Cour qui espérons améliorera la vie des salariées musulmanes.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/