Mea culpa d’Alain Juppé : “J’ai dit une connerie en disant que le Coran était illisible”

Alain Juppé est revenu sur ses propos dans le Grand Journal de Canal + face à Michel Onfray. Celui qui se présente comme une alternative à l’islamophobie de Nicolas Sarkozy à l’UMP a fait son méa-culpa suite à une phrase ambiguë sur la difficulté de lire le Coran.

Invité par l’UMP Sciences Po, le candidat à la primaire UMP pour les élections présidentitelles de 2017 a souhaité, en ironisant, tuer dans l’oeuf la naissance d’une polémique suite à une phrase tendancieuse qui pouvait être mal interprétée. Le Lab Europe 1, présent lors du meeting, rapporte ses propos :

“J’ai dit une connerie un soir au Grand Journal parce que j’ai dit que je n’avais pas lu le Coran – ça c’est vrai, c’est pas une connerie- mais après j’ai ajouté qu’il était illisible. Je m’attends à une fatwa dans les prochains jours.”

Destabilisé face au philosophe islamophobe Michel Onfray, qui lui reprochait de ne pas avoir lu le Coran, Alain Juppé avait avoué avoir essayé avant d’abandonner devant une incompréhension des Textes Sacrés, déclarant : « en réalité, c’est illisible ». 

Les musulmans de Bordeaux ou de l’UMP devraient offrir un Coran avec une traduction rapprochée au candidat aux élections présidentielles de 2017. Il est urgent d’apporter des réponses aux questions de nos concitoyens sur les Textes Sacrées en mettant en avant les exégèses de qualité qui sont traduits en français.

Lire aussi : Michel Onfray évoque le Coran et les sourate "antisémites, mysogines" (Le Grand Journal)

Partagez :