target="_blank"

[EXCLU] Interdiction du voile à la Fac pour les étudiantes futures enseignantes

La décision est inédite et n’annonce rien de bon pour le futur des étudiantes musulmanes à la faculté. L’Université de Paris-Est Créteil (Upec) vient de proclamer l’interdiction de porter le voile pour les étudiantes en deuxième année d’école supérieure du professorat et de l’éducation (Espé).

Depuis quelques mois, un collectif de formateurs islamophobes, organisé en groupe de pression, souhaitait voir inscrire dans le règlement intérieur de l’établissement l’interdiction du foulard pour les étudiantes musulmanes actuellement en formation pour devenir professeur des écoles. Une proposition qu’Islam&Info vous avait fait part suite aux plaintes de certaines étudiantes victimes de propos islamophobes.

Si cette demande de notification écrite d’interdiction du voile n’a pas été retenue par l’Université, le groupe de pression a réussi à forcer la main du Ministère de l’Enseignement et de la Recherche qui a donné son aval pour interdire arbitrairement le voile aux étudiantes en passe de devenir enseignantes même lorsque la formation se passe à l’université et sans la présence d’un public.

L’Université de Paris-Est Créteil s’est basée sur cette lettre (voir ci-dessous) pour déclarer ouvertement l’interdiction formelle du voile lors de cette formation qui se déroule au sein de son établissement. Ainsi les jeunes femmes musulmanes devenues stagiaires fonctionnaires après la validation de leur 1ère année de formation, devront choisir entre enlever le voile pour finir leur formation ou abandonner le rêve de devenir professeur dans le public comme le privé.

Cette nouvelle mesure d’exception ressemble à la circulaire Châtel qui excluait d’office les mamans voilées des sorties scolaires depuis peu abrogée par la Ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, après de nombreuses manifestations devant les écoles. Ces mesures ne sont pas appliquées suite à une loi mais après une circulaire vague du Ministère qui a “tordu les textes” pour obtenir l’interdiction souhaitée. A noter qu’il est tout à fait possible d’attaquer devant un tribunal une circulaire que l’on juge discriminatoire.

Islam&Info s’est procurée la lettre du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche envoyée le 22 janvier 2015 aux différents Espé dont la formation se passe au sein des universités. Sur ce document, il est écrit que « les personnels enseignants et d’éducation stagiaires sont dans l’exercice de leurs fonctions et soumis aux obligations communes, qu’ils soient ou non en contact avec le public. Par conséquent, ils ne peuvent porter un signe manifestant ostensiblement leur appartenance religieuse ».

La Communauté musulmane doit réagir face à cette nouvelle mesure d’exclusion qui touche les étudiantes voilées. Les mesures liberticides et discriminatoires visant à chaque fois qu’une seule communauté doivent cesser. Cette nouvelle circulaire empêche ainsi l’accès à l’éducation et à l’emploi pour des centaines de femmes qui rêvent de partager leur savoir. Un désaveu clair de la République à ses propres principes !

Lien de la pétition contre cette nouvelle mesure islamophobe : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Direction_de_lESPE_de_l_Academie_de_Creteil_Contre_linterdiction_du_porte_de_signes_religieux_a_l_ESPE/?triaIdb

Lettre du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche aux Universités :

[gview file=”https://www.islametinfo.fr/wp-content/uploads/2015/03/voile-université.pdf” profile=”2″ save=”0″]

Partagez :

target="_blank"