Maroc : Le patron du contre espionnage, accusé de torture décoré par la France #ScandaleMaroc

Maroc : Le patron du contre espionnage, accusé de torture décoré par la France #Maroc

Le Maroc et la France viennent à peine de se réconcilier après une année de froid.

En effet, le Maroc boudait car la Police avait débarqué pour interpeller Abdellatif Hammouchi, patron du contre espionnage, qui était visé directement par une plainte pour actes de barbarie et de torture.

Mais cette interpellation n’a pas plu au Royaume Chérifien qui n’a pas hésité à le faire savoir. S’en est suivi donc une année de brouille.

C’est Zakaria Moumni qui a mis le feu à la poudre en déposant une plainte contre le numéro 1 du contre espionnage marocain. Ce franco marocain est enlevé, séquestré et torturé au centre de torture Témara. Il est condamné et détenu pendant 17 mois au Maroc entre 2010 et 2012 et subit les tortures les plus abjectes de la part selon lui de Abdellatif Hammouchi.

Une enquête de la justice française est en cours pour permettre de faire la lumière sur cette affaire.

Pourtant, malgré cette grave plainte la France décide d’élever Abdellatif Hammouchi “au nom de l’estime française” au rang d’officier, lui qui avait déjà été fait chevalier de l’ordre de la légion d’honneur en 2011.

L’avocat de Zakaria Moumni crie au scandale et déclare au sujet du gouvernement français :

“Les masques droits de l’hommistes tombent, les victimes savent maintenant de quel côté penche l’État quand il est question de torture.”

Il ajoute même :

“C’est avilissant pour la France d’avoir cédé dans le cadre d’un deal passé avec les autorités marocaines pour permettre un rétablissement de la coopération militaire et sécuritaire. C’est une façon de perdre son âme. Il est difficile d’apparaître ensuite comme un pays qui vante partout le respect des droits de l’homme.”

La France toujours prompte à donner des leçons aux autres nations sur les droits de l’homme apparait ici sous son vrai jour.

Après les rafales vendues au putschiste Sissi qui serviront à bombarder les populations du Sinaï et de Libye, il faut dire que l’on était plus à un écart près…

Que ce soit avec les juntes militaires marocaines, algériennes, tunisiennes arabes ou africaine en général le néocolonialisme français s’accommode très bien des pires ignominies.

Partagez :