Accrochage entre Samy Naceri et Audrey Pulvar sur les caricatures de Charlie Hebdo

La journaliste Audrey Pulvar a profité de la présence de Samy Naceri sur le plateau de D8 pour le questionner sur la tuerie de Charlie Hebdo et le slogan “Je suis Charlie”. Une question déplacée étant donné que le comédien était venu présenter sa pièce de théâtre et non parler de politique.

Visiblement agacé par les caricatures, la stigmatisation de la Communauté musulmane et par certains médias toujours au taquet lorsqu’il s’agit d’alimenter les polémiques autour de l’Islam et des musulmans, Samy Naceri a demandé qu’on “arrête”.

“C’est malheureux, vraiment c’est triste, c’est horrible… Il n’y a pas de mot assez fort pour dire combien ces journalistes qui se sont fait tuer comme ça, les familles qui sont en train de pleurer… C’est horrible. Mais laissons la religion, s’il vous plaît, arrêtons!”.

Contrairement à beaucoup de personnalités publiques issues de l’immigration ou de la Communauté musulmane, Samy Naceri a exprimé son désaccord quitte à se “faire mal voir à nouveau”. La star du film Taxi a demandé qu’une loi soit votée pour que l’on arrête les caricatures qui offensent des milliards de personnes.

Une proposition qui visiblement n’a pas plu à Audrey Pulvar, toujours plus hautaine à chaque émission, et qui a fait savoir que faire une loi serait un atteinte à nos libertés. Mais à quoi servent nos lois si ce n’est justement à encadrer nos libertés dans le respect des autres ?

A nouveau, une personnalité publique maghrébine / musulmane de culture est obligée de s’expliquer sur la tuerie de Charlie Hebdo et de donner sa position vis à vis du slogan “Je suis Charlie”. Pas sûr que nos chers protecteurs de la laïcité auraient posé la même question à un français d’une autre confession. Une nouvelle preuve de la stigmatisation continuelle à l’encontre d’une Communauté musulmane qui souhaite juste qu’on l’oublie…

Partagez :