Pape François : la liberté d’expression ne donne pas le droit d'”insulter” la foi d’autrui

Pour le Pape François, jugé comme “modéré” par les observateurs, la liberté d’expression est un “droit fondamental” cependant, cela ne doit pas permettre “d’insulter la foi d’autrui”.

Le Pape François a réagi à la tuerie de Charlie Hebdo et au débat sur les limites de la liberté d’expression. La plus grande autorité catholique a condamné les attentats perpétrés à Paris tout en déclarant qu’il fallait respecter la foi de chacun.

“On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision”, a-t-il expliqué.

Le Pape François a expliqué que chacun avait le droit de s’exprimer, d’user de sa liberté d’expression, pour autant il était nécessaire de ne pas offenser autrui. Le journal satirique Charlie Hebdo a de nombreuses fois caricaturé les Papes ainsi que le Prophète Jesus (paix sur Lui).

“Si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s’attendre à un coup de poing, et c’est normal.”

En France, de nombreux chrétiens ont refusé le slogan “Je suis Charlie” tout en condamnant l’attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo. Sur les réseaux sociaux, des catholiques déclaraient impensable d’adhérer à la philosophie du journal satirique qui passe son temps à caricaturer l’Eglise et à offenser les religieux.

Partagez :