Des sites sionistes et complotistes accusent un parlementaire égyptien de pédophilie

Depuis hier, les sites sionistes et complotistes pro-iraniens accusent de manière mensongère un politicien égyptien d’avoir eu des relations illicites avec des femmes mariées et des fillettes. Des accusations extrêmement graves qui révèlent à nouveau l’islamophobie ambiante des milieux pro-iraniens et sionistes en France.

Le parti dit “salafiste” Hizb an-Nur a toujours été dans le mensonge et la traîtrise, son alliance avec le tyran Al Sissi a fini de démasquer cette imposture politique. A l’heure où des milliers d’égyptiens mourraient, le parti signait  l’accord de la nouvelle constitution trahissant par la même occasion la révolution. Cependant, les discréditer en rapportant des faits mensongers ne fait qu’accroitre leur crédit.

Depuis hier, la presse islamophobe du régime égyptien provoque un véritable tollé en publiant des vidéos montrant un homme, Mamduh Hijazi, ayant des relations illicites avec plusieurs femmes dont des mineurs. Amalgamant fièrement le pervers sur la vidéo avec le parlementaire Ahmed Khalil Khairallah, les médias alimentent l’islamophobie et la dévalorisation de l’Islam dans la société égyptienne. Le porte-parole du Hizb an-Nur, a décidé de porter plainte contre tous les journaux ayant mentionné le nom du parti dans ce scandale.

Une histoire rocambolesque qui a rapidement trouvé échos sur les sites islamophobes sionistes et pro-iraniens complotistes francophones s’empressant  de déclarer que la personne en question était un “cheikh salafiste” dans une première version et “takfiriste” dans l’autre. Malgré leur connaissance du statut de parlementaire et non de cheikh de l’homme faussement accusé, les deux sites islamophobes ont volontairement alimenté la confusion sur la profession d’Ahmed Khalil Khairallah et son lien dans l’affaire.

A noter que les deux sites connus pour leur recherche perpétuelle de buzz et de rumeurs infondées n’ont pas hésité à publier les vidéos obscènes. Un exemple de journalisme de caniveau comme il en existe de plus en plus sur le net. A nouveau, Islam&Info reprend les administrateurs de ces sites qui se reconnaitront étant de fidèles lecteurs. L’immoralité et la lâcheté étant leur fer de lance, il est fort probable que ces poubelles du Net gardent leurs titres racoleurs islamophobes pour plus de “buzz”…

Preuve par image :

egypte salafiste noor

Partagez :