Pour la première fois, une étude scientifique admet qu’il y a une vie après la mort

L’université de Southampton a réalisé une étude sur 2 060 patients qui ont subi un arrêt cardiaque démontrant scientifiquement qu’il existe bel et bien une vie après la mort.

Même si pour les musulmans cette nouvelle n’en est pas vraiment une, elle fait tout de même grand bruit dans le monde scientifique. Les efforts rationnels et cartésiens de chercheurs arrivent à la conclusion que la mort n’est pas la fin.

En effet, un quelque chose survit même quand le cerveau ne fonctionne plus. L’étude publiée le 7 octobre n’arrive pas encore à définir la nature de ce substrat mais la grande découverte est qu’il existe puisque 40% des personnes s’étant réveillées après leur crise cardiaque racontent avoir ressenti des impressions étranges de conscience bien que leur corps était déclaré mort cliniquement.

Le docteur Sam Parnia, directeur de la recherche durant quatre ans, explique au Daily mail :

“Les preuves suggèrent ici que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n’est pas annihilée. Nous ne savons pas si elle s’estompe après, mais directement après la mort, nous sommes encore conscients. Le cerveau ne s’arrête pas quand le cœur s’arrête de battre.”

Même si les souvenirs des enquêtés sont flous et incertains, près de 39% d’entre eux ont eu conscience de ce qu’il se passait. 46% ont ressenti de la peur voire de la persécution. Ils se souviennent avoir vu et entendu des choses après leur arrêt cardiaque. C’est la première fois qu’une étude scientifique prend en compte des patients qui rapportent des expériences après la mort. Ces dernières étaient d’habitude classées dans la case “hallucinations”.

Partagez :