Pakistan : 21 personnes meurent car ont bu de l’alcool frelaté lors de l’Aïd

La vente d’alcool étant prohibée au Pakistan à la population musulmane, certains tentent de créer des boissons alcoolisées à domicile au risque de la vie des consommateurs.

Pour l’Aïd el Adha, des festins sont organisés réunissant amis et famille et il arrive que des individus mêlent de l’alcool au bon repas. Or, l’alcool mal distillé est extrêmement dangereux. En effet, il contient du méthanol qui peut entrainer la cécité temporaire ou permanente voire même la mort.

C’est ce qui s’est produit cette semaine puisque 21 personnes sont décédées suite à la consommation d’alcool frelaté.

“Depuis mardi, 21 personnes sont mortes après avoir consommé de l’alcool frelaté” à l’occasion de l’Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice, a déclaré Seemi Jamali, médecin au sein de l’hôpital Jinnah de Karachi.

22 autres personnes sont encore dans un état grave et ont perdu conscience.

La police a opéré des descentes dans des distilleries illégales suite à quoi trois individus ont été arrêtés.

Ce genre d’incidents n’est pas isolé car chaque année des dizaines de morts sont décomptés pour intoxication à cet alcool fait maison.

Partagez :