Gilles-William Goldnadel : “la violence anti-juive est à 90% le fruit de l’islamisme”

Selon les chiffres du CRIF, le nombre d’actes antisémites recensés en France aurait quasiment doublé depuis le début de l’année. La montée des communautarismes en serait la cause principale selon Marie-Anne Soubré.

“Cette violence, elle est le fruit de l’islamisme. Tout le reste, c’est du bruit”, a riposté Gilles-William Goldnadel dans les Grandes Gueules, visiblement agacé par l’analyse de l’avocate.

Récemment, deux jeunes musulmans d’origine algérienne ont été frappés par une trentaine de juifs dans la ville de St-Mandé (94). Aucune association, musulmane comme juive, n’a condamné cette ratonnade raciste et islamophobe.

Gilles-William Goldnadel a été à plusieurs reprises l’ avocat de miliciens juifs qui appartiennent à des organisations qui agressent des familles musulmanes ou des militants pro-palestiniens. Dans les rues de Paris, la LDJ (Ligue de Défense Juive) frappe les personnes portant des keffiehs sans que la police n’intervienne. 

Gilles-William Goldnadel, aile droite du CRIF et ami de Marine Le Pen, répète à son tour le mythe de “l’antisémitisme des banlieues réislamisées” et des fausses agressions dans la synagogue de la Roquette (Paris). A noter, que 90% voire 100% des actes islamophobes sont dus à une hyper-médiatisation du fait religieux musulman et aux chroniques régulières d’islamophobes sionistes tels que Alain Finkielkraut ou encore Elizabeth Levy

 

Partagez :