La lecture 2.0 et la frénésie du clic selon Fodil

Je ne sais pas vous mais dès que j’ouvre une page Internet, je finis toujours en fin de journée avec dix onglets ouverts. A chaque article lu, ma curiosité me pousse à ouvrir un lien cité ou bien de faire une recherche sur un élément que j’ignore etc. Si bien que souvent je ne termine même pas l’article initial…

Je partage avec vous, les méandres de cette curiosité très enrichissante. Dernier exemple en date : Morano à la plage

1- Le Figaro : sur l’affaire de la femme voilée à la plage, prise en photo par Nadine Morano. (Dont la résonance médiatique est proportionnelle au marasme économique de ce pays !) L’article cite un organisme appelé l’Observatoire National de l’Islamophobie que je connais peu et donc m’empresse d’ouvrir un onglet…

2- Observatoire National de l’Islamophobie : Je note que le webmaster ne s’est pas trop foulé pour maintenir le site. Surtout le sous titre suivant m’interpelle : 

“Observatoire de l’Islamophobie,
RECENSEMENT D’UN PHÉNOMÈNE QUI RONGE LA FRANCE”

Les mots ne sont pas choisis par hasard, selon eux le racisme envers les musulmans n’est qu’un phénomène. On recherche la définition…

3- Wikipédia : “Un phénomène est une chose, un fait (…) tel qu’il se présente à notre esprit (conscient ou non), par opposition à ce qu’est en soi la chose réellement existante”

Ambiguïtés dites vous ? Passons. Ce qui suit est encore plus intéressant ! En fait l’Observatoire de l’Islamophobie est une branche du CFCM, on comprend mieux.. Un outil quoi !

En parcourant le site web, je m’aperçois qu’il n’est plus mis à jour. Le dernier article date de 2011, et traite d’un rapport concernant les musulmans en Europe (At Home in Europe). Ce rapport est réalisé par la Fondation Open Society dirigée par le milliardaire spéculateur Georges Soros alias l’homme-qui-a-fait-sauter-la-banque-d’Angleterre !

4- Wikipédia Open Society : la fondation est présente dans plus de 30 pays. L’Open Society aurait pour objectif de promouvoir la démocratie, afin que les gouvernements soient complètement ouverts au peuple. Par opposition au dictature qui sont des sociétés fermées. Pour cela la fondation fournit de l’éducation ainsi que du financement. 

Assez surpris de retrouver certaines organisations financées :

– On savait pour les Femen, Optor (insurrection contre Milosevic) et GayFest (Festival Gay en Roumanie)
– mais aussi : CCIF et CEDAR (qui se définit comme le 1er réseau européen professionnel musulman) …
http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Society_Foundations

Mais quelles sont les réelles intentions du père Soros ? Philanthropie ou stratégie.. à chacun son opinion. La question de l’islamophobie semble bien instrumentalisée, de l’intérieur comme de l’extérieur…

Conclusion, avec la lecture 2.0, tu commences avec un bikini sur la plage et tu finis en Topless en Ukraine !

Partagez :