Centrafrique : La situation est encore dramatique !

Centrafrique : La situation est encore dramatique !

Nous évoquons depuis plus d’une année, les terribles exactions commises sur la population en Centrafrique. Le lynchage en place publique des musulmans, la torture gratuite, le meurtre de femmes et d’enfants. Les corps de musulmans brulés vifs, et comme si l’horreur n’avait pas de limite, des miliciens chrétiens, anti-balakas qui pratiquent des actes de cannibalisme.

Malgré l’intervention de la France par le biais de ses soldats Sangaris, puis le vote de la venue des soldats de la MINUSCA, la capitale s’ est vidée de sa population musulmane car la plupart ont fui les massacres.

L’image d’illustration est insoutenable mais elle est nécessaire afin de comprendre le génocide qu’a subit la population musulmane centrafricaine.

Depuis, la situation ne s’est donc guère améliorée, elle a même empiré…

Claire Bourgeois, coordonnatrice humanitaire principale en République centrafricaine (RCA), s’est dite fortement préoccupée par l’état dans lequel se trouve la population. De nombreux déplacés périssent par manque d’assistance.

Comme la situation sécuritaire est encore catastrophique, de nombreux acteurs humanitaires ne peuvent effectuer leur travail laissant la population mourir de faim ou de maladies.

En effet, des combats meurtriers ont lieu tous les jours. En fin de semaine, ce sont des miliciens chrétiens anti-balakas qui se sont entretués laissant les soldats Sangaris en plein désarroi. Les soldats français ont été manifestement prise à partie par des miliciens bien trop armés.

Les habitants, ayant été blessées par ces tirs croisés, se plaignent de ces miliciens et ne comprennent toujours pas pourquoi ils n’ont pas été désarmés.

 “La situation est très sérieuse” a déclaré une source militaire française de l’opération Sangaris.

Hélas, la situation en Centrafrique est dramatique. L’épuration de sa population est menée dans l’indifférence la plus générale.

Honte à nous!

 

 

 

Partagez :