Le vice-président du parlement israélien appelle à faire de Gaza un grand camp de concentration

Dans une lettre ouverte destinée à Benyamin Netanyahou et rendue publique sur son profil Facebook le 1er Août, Moshe Feiglin appelle à recourir à des camps de concentration afin de conquérir l’ensemble de la bande de Gaza, et anéantir toutes les forces de résistance et leurs partisans.

Selon le vice-président de la Knesset, il est nécessaire d’en finir avec les accords d’Oslo qui confèrent l’intégrité territoriale et la gouvernance de la Cisjordanie et Gaza à l’autorité Palestinienne, pour Moshe Feiglin ces territoires “c’est notre pays – notre pays exclusivement, y compris la bande de Gaza”.

L’homme qui est par ailleurs grand admirateur d’Hitler et du nazisme appelle Benyamin Netanyahou « à changer Gaza en Jaffa et en faire une ville israélienne fleurissante avec un nombre minimum de civils hostiles » comprenez ici des Palestiniens.

Le nom de la ville choisi par le vice président du Parlement Israélien n’est pas anodin, Jaffa fait référence à une ville côtière palestinienne qui a subi un nettoyage ethnique en 1948 et dont les territoires ont été annexés par Israël.

Le plan diabolique de Moshe Feiglin ne s’arrête pas là, l’homme appelle l’armée israélienne à designer « des zones ouvertes à la frontière du Sinaï à côté de la mer. La population civile y sera concentrée jusqu’à ce que des destinations d’émigration soient déterminées pour ces populations.»

Dans un second temps après avoir déplacé l’ensemble des populations civiles vers des camps de concentration, Moshe Feiglin appelle à couper eau et électricité dans les zones anciennement habitées à Gaza puis les bombarder avec une puissance de feu maximale de manière à détruire entièrement les infrastructures civiles et militaires ainsi que les moyens de communication et logistique, l’armée israélienne exterminerait ensuite les nids de résistance au cas où il en resterait.

Partagez :