Pascal Boniface tacle le CRIF sur Twitter !

Suite aux polémiques sur les troubles ayant eu lieu en marge de la manifestation pour Gaza dimanche, Pascal Boniface directeur de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) a taclé Cukierman, président du CRIF.

Depuis la manipulation orchestrée par la LDJ pour provoquer des incidents devant la synagogue de la roquette entre pro-palestiniens et milices para-militaires sionistes, le CRIF exige l’interdiction des manifestations “en faveur du Hamas”… L’UMP n’a pas tardé à suivre les directives du CRIF en demandant au Ministre de l’Intérieur socialiste d’interdire les rassemblements pour Gaza.

Le gouvernement pourrait rapidement mettre en pratique cette interdiction en empêchant dès samedi prochain la grande manifestation qui partira depuis métro Barbès.

Pascal Boniface voit juste en renvoyant l’accusation abusive “d’importation du conflit israélo-palestinien en France” au CRIF. Cette organisation sensée représenter les français de confession juive est accusée de s’aligner constamment sur les positions du gouvernement de Benjamin Netanyahu. A noter, le silence de l’institution devant les dérives radicales d’une partie de la jeunesse juive

Chaque année, le CRIF organise un dîner-gala au cours duquel l’ensemble de la classe politico-médiatique est invitée. Le Président de la République française y prononce un discours souvent très complaisant avec la politique israélienne même lorsqu’elle est administrée par l’extrême droite sioniste. Cette rencontre pose la question de l’affaiblissement de la République devant des cercles communautaires tout puissants.

Par ce tweet, Pascale Boniface remet les choses en ordre. Le CRIF importe le conflit israélo-palestinien en défendant les intérêts israéliens plutôt que ceux des juifs français. Les manifestations pour la paix à Gaza sont des rassemblements humanistes qui agrègent au-delà des confessions et des origines.

Partagez :