www.muslim-moves.com/

Révélations sur la guerre secrète de l’armée algérienne en Libye

www.tawhidtravel.com/

Que fait l’armée algérienne en Libye ? Depuis quelques jours, des informations circulent sur une intervention militaire algérienne en compagnie de troupes françaises et américaines en Libye.

L’information a été révélée par le quotidien the Times, citant le think tank britannique The Henry Jackson Society, dont un haut responsable annonçait un envoi de forces spéciales américaines, françaises et algériennes dans le Sud libyen.

L’Algérie, habituellement connue pour une politique de non-interventionnisme, vient de lancer la plus grande opération militaire depuis l’indépendance du pays en 1962. 5000 soldats seraient actuellement déployés en Libye sans que l’Etat Major ni le gouvernement n’aient daigné prévenir le peuple.

3500 commandos, 1500 hommes gérant la logistique avec avions, chars et 4X4 seraient actuellement dans les dunes libyennes afin de donner un coup de main aux militaires français, américains et au Général Khalifa Haftar qui a tenté récemment un coup d’État sans succès. La région de Benghazi qui serait contrôlée par des milices “islamistes” est pilonnée par l’homme des américains dans le pays, Khalifa Haftar.

Officiellement, il s’agirait de combattre Al Qaïda dans le pays mais officieusement, il est question d’un putsch militaire contre le pouvoir post-révolutionnaire jugé trop mou avec les milices “islamistes”. Le gouvernement libyen ne ferait plus partie des cartes américaines dans la région à l’image du renversement de l’ex-président Mohammed Morsi en Égypte.

Le Maghreb est actuellement ciblé par une déstabilisation importante où milices islamistes, services secrets algériens et militaires internationaux combattent sans que véritablement les observateurs ne comprennent le jeu des puissances si ce n’est la sécurisation des points stratégiques pétroliers par les militaires américains jusqu’ici stationnés dans le sud de l’Espagne.

Un certain Mokhtar Belmokhtar, qui s’est échappé “miraculeusement” après la prise d’otage d’In Amenas,  aurait été localisé à Tripoli selon les renseignements algériens mais d’après d’autres sources, ce dernier serait un élément des services algériens avec une casquette jihadiste.

La situation en Libye est très complexe mais révèle une nouvelle stratégie de Washington. La mise sur la touche en Tunisie du parti Ennahda malgré sa légitimité électorale, le coup de force militaire d’Al Sissi en Égypte et dorénavant la fin du travail français en Libye afin d’installer un général pantin des américains avec l’aide d’une coalition inédite impliquant l’Algérie, pose des questions quant à la redistribution des cartes dans la région. Le rêve de changement dans le monde musulman est bel et bien enterré

Partagez :

www.tawhidtravel.com/