Palestine : Air France bel et bien condamné à 10 000 euros d’amende pour discrimination

L’année dernière, Air France avait été condamné à payer une amende de 10 000 euros et 3 000 euros de dommages et intérêts par le tribunal correctionnel de Bobigny, pour discrimination à l’encontre d’une militante pro-palestinienne débarquée d’un vol vers Tel Aviv en partance de Nice, pour le seul motif de n’être ni israélienne ni juive.

Horia Ankour se rendait dans les territoires occupés palestiniens dans le cadre de la mission “Bienvenue en Palestine”. C’était sans compter sur Israël qui avait remis au préalable une liste de “personnes indésirables”.
La jeune femme s’était vue délivrer una attestation de non embarquement qui interrogeait très clairement sur sa nationalité et sa religion :

« Avez-vous un passeport israélien ? , Etes-vous de confession juive ? »

Le 17 janvier, le parquet avait jugé qu’il s’agissait d’une « discrimination caractérisée ».

Hier, c’était la cour d’appel de Paris qui a confirmé le jugement de première instance du tribunal correctionnel de Bobigny. Air France a bel et bien été condamné à verser 10 000 euros d’amende et 3 000 euros de dommages et intérêts à la jeune passagère.

Partagez :