” Sale bougnoule ! “, l’ambassadeur humilié démissionne


Zair Kédadouche est un homme humilié.

L’ex-ambassadeur de France auprès de la principauté d’Andorre, nommé par le pouvoir PS après les présidentielles de 2012 a démissionné. Il explique son acte au travers d’une lettre adressé au président de la République.

Il affirme avoir été continuellement discriminé du fait de ses origines arabes et même insulté. Il raconte notamment comment on lui a refusé des postes du fait de la susceptibilité des milieux juifs et d’extrême droite en Belgique. Le racisme ne serait donc pas que français …

“Comment pouvez-vous accepter que mon administration ne m’ait jamais soutenu quand j’ai été insulté de sale bougnoule, sale arabe, retourne dans ton pays, alors que je suis diplomate, représentant de la France à l’étranger !”, le diplomate crie au racisme d’État.

Zair Kédadouche fidèle de l’UMPS a donc compris à ses dépens que la République était intrinsèquement islamophobe et raciste.

Comme beaucoup qui ont touché le plafond de verre, il doit comprendre que s’il en est arrivé là c’est qu’avant il avait oublié les siens et ne les avaient pas aidé dans la peine se croyant à l’abri. Ils se sont dit contre l’intégrisme, pour l’assimilation, contre le communautarisme mais cela ne les a pas sauvé. Les “diversités” de la République n’ont rien gagné à se renier.

Ils doivent désormais combattre pour les leurs, affirmer leurs origines, leurs cultures, leur religion.

Car c’est parce que tu n’as pas voulu combattre contre les lois islamophobes hier qu’aujourd’hui ils ont pu t’humilier et que demain tu seras oublié.

Nous sommes la communauté musulmane de France avec nos différences et nos points de vue mais nous devons réagir comme un quand l’un de nous est attaqué qu’ils soient diplomate, barbu, voilée, en niqab ou éloigné de la sélection de l’équipe de France …

Partagez :