Abdelaziz Bouteflika refuse l’implantation d’une base militaire américaine en Algérie

Selon la presse algérienne qui cite un célèbre journal américain, Abdelaziz Bouteflika a dit “non” à Barack Obama au sujet de l’implatation d’une base militaire américaine aérienne de drones en Algérie.

Citant le journal américain “Ray Day”, rapportant des sources diplomatiques à Washington, John Kerry avait évoqué aves la diplomatie algérienne les “risques terroristes” dans le sud de l’Algérie et  la présence de groupes s’affiliant à Al Qaïda dans le Sahara et le Sahel.

Les américains auraient proposé comme “mesures nécessaires” l’installation d’une base de drones (avions sans pilote) afin de faire face au danger dans la région. Le refus de la diplomatie algérienne a poussé l’administration américaine à refuser un contrat d’achat d’avions sans pilote par Alger. Le refus a été confirmé par l’ambassadeur américain en Algérie qui a expliqué que les avions souhaités étaient “trop offensifs” et que les négociations se poursuivaient.

Depuis quelques années, des rumeurs font état d’une base américaine secrète dans le Sahara algérien. Récemment, le Niger a été forcé d’accepter la présence d’avions sans pilote afin de contrer “AQMI” ainsi que le MUJAO au Mali et dans les environs.

Les Etats-Unis ont décidé de réinvestir l’Afrique suite à la perte de vitesse de la France ainsi que la montée du commerce avec la Chine.

reflex

Partagez :