L’israel : Profanation d’un cimetière musulman

Profanation d’un cimetière musulman

Des graffitis ont été retrouvés sur et autour d’une tombe dans le vieux cimetière musulman Al-Qassam à Nesher (près de Haïfa). Il s’agit selon la police d’ “extrémistes juifs israéliens”.

Ces inscriptions en hébreu, dont certaines faisant allusion au processus de paix israélo-palestinien, ont été découvertes vendredi dans un cimetière musulman où est enterré un fondateur du mouvement national palestinien, un des pionniers de la lutte armée contre le mandat britannique et le sionisme, Ezzedine al-Qassam.

De plus, des inscriptions tels que  “John Kerry”,  et “Le prix à payer” ainsi que des étoiles de David ont été taguées à la peinture rouge sur cette tombe qui pourrait avoir été prise par les auteurs pour celle de ce nationaliste palestinien.

Dans son rapport annuel sur le terrorisme publié mercredi, le département d’Etat américain a déploré que les actes d’intégristes israéliens, notamment de colons en Cisjordanie occupée contre des Palestiniens, “dans leur majorité n’aient pas donné lieu à des poursuites”.

Outre le caractère odieux de cet acte, des questions se posent quand à la propagation de ce genre d’actes islamophobes jusqu’en France.

En effet, il est triste de constater que bien souvent dans les vidéos filmées par les fondamentalistes juifs armés dans les colonies, la langue française revient souvent.   

” La seule démocratie du moyen orient ” reste décidément un véritable garant des droits de l’homme et de la paix …

Partagez :