L’Algérie refuse de considérer les Frères musulmans comme “organisation terroriste”

Nous vous annoncions dans nos colonnes que l’Arabie Saoudite et l’Egypte avaient déclaré “terroriste” l’organisation des Frères Mususulmans. En Grande Bretagne une enquête du MI5 et du MI6 vient de démarrer afin d’établir si véritablement la confrérie fondée par Hassan Al Bannaen Egypte est une organisation terroriste.

La pression monte dorénavant au Maghreb où d’après des sources diplomatiques algériennes qui ont souhaité garder l’anonymat, l’Arabie Saoudite fait actuellement pression sur l’Algérie afin que cette dernière reconnaisse l’organisation des Frères Musulmans comme terroriste.

D’après le journal jordanien El Sabil qui a obtenu des informations confidentielles, le Ministre des Affaires Etrangères algérien, Ramtane Lamamra a rencontré à Ryad le prince Fayçal Saoud. Les deux hommes auraient échangé sur le dossier égyptien et notamment sur la possibilité d’inclure l’organisation des F-M dans la liste mondiale des organisations terroristes.

L’Algérie par la voix de son Ministe aurait refusé, indiquant que cela engendrerait un cycle de violences que nul ne pourra annihiler dans la région. En Algérie, plusieurs partis se renvendiquent de la mouvance des Frères Musulmans notamment :  Hamas, Islah et Ennahda. Les saoudiens ont aussi demandé la possibilité d’ouvrir une enquête sur les investissements des hommes d’affaire liés aux F-M, ce qu’a aussi refusé la diplomatie algérienne.

L’Algérie, sous pression, a tout de même voulu montrer sa bonne volonté dans sa coopération avec l’Arabie Saoudite en demandant un dossier solide prouvant la culpabilité de l’organisation des Frères afin que cette dernière soit déclarée terroriste.

L’Arabie Saoudite continue sa nouvelle croisade contre les Frères Musulmans dans le monde. Après avoir soutenu le dictateur Al Sissi qui a évincé militairement le président Muhammed Morsi, il semblerait que les Saouds veuillent aller plus loin. Les enquêtes lancées contre les Frères Musulmans partout dans le monde démontrent que les saoudiens opèrent un forcing diplomatique important.

Partagez :