Israël : Les Palestiniens malades interdits de passage

Une centaine d’habitants de Gaza, malades, se sont vus refuser l’accès au territoire israélien sous prétexte que leurs documents administratifs portaient le tampon ” Etat de Palestine”.

Ils sont quelques dizaines de Palestiniens seulement à pouvoir franchir chaque jour le terminal d’Erez, ce complexe ultra sécurisé qui sépare la bande de Gaza d’ Israël. Ce sont en majorité des personnes âgées, malades, qui obtiennent le droit de se faire soigner en territoires occupés.

Mais une mention administrative apparue depuis que la Palestine a accédé au statut d’État observateur à l’ONU fin 2012,  crée polémique. En effet, Israël s’oppose à la mention “État de Palestine” sur les documents administratifs. C’est la raison pour laquelle plusieurs dizaines de Palestiniens malades, certains ayant le cancer se sont fait refouler parce que leurs papiers étaient estampillés “État de Palestine”, alors qu’auparavant ils portaient la mention ” Autorité palestinienne”.

Ils exigent donc que les Palestiniens présentent des documents sans cette mention “État de Palestine”, s’ils veulent entrer sur le territoire.

Quand on sait que cet état terroriste et ses soutiens se targuent de demander le droit “d’exister”, on voit là très bien ce qu’il en est pour eux quand au droit d’exister des palestiniens.

Vous avez bien dit “démocratie” ?

Partagez :