Quand S.O.S racisme fait condamner le Point…pour les Chinois

Le patron du magazine Le Point a été condamné pour diffamation publique. Une plainte avait été déposée par S.O.S racisme au sujet d’un article sur les immigrants chinois.

Le directeur de la publication de l’hebdomadaire, Franz-Olivier Giesbert a donc été  condamné vendredi à 1.500 euros d’amende pour “diffamation publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine ou nationalité chinoise.”

Intitulé “L’intrigante réussite des Chinois de France”, et publié en août 2012, l’article en cause dépeignait le parcours décrit comme typique de l’immigrant chinois, de la clandestinité à la réussite.

“A notre connaissance, il s’agit d’une première en France”, s’est félicité Me Alexandre-M Braun, avocat de SOS Racisme .

Mais que n’avez-vous pas réagi messieurs de SOS Racisme quand systématiquement depuis des années les 3 frères islamophobes Le Point, L’Express, et le Nouvel Obs ont publié des “unes” et des “dossiers” spécialement dédiés au dénigrement de la minorité musulmane !

Votre action ne prouve pas votre réussite mais bien votre faillite et votre complicité tacite et constante envers l’islamophobie ambiante que vous n’avez jamais voulu considérer. Votre fourberie, soyez en sûrs, ne trompera pas les chinois qui savent à quel point votre association a plus favorisé le racisme qu’elle ne l’a combattu …

Quant à nous musulmans, nous vous le disons tout net : SOS racisme officine du PS, n’aura plus droit de citer et de tromper encore notre Communauté. Nous veillerons à ce que le combat contre l’islamophobie ne soit pas parasité par les détourneurs de luttes et autres acheteurs de montres de luxe …

Nous vous avouons même que nous préférons largement un Giesbert qui assume son islamophobie à un SOS qui la soutient en douce !

Partagez :