Un nouvel abandon qui remet en question le FN

Tout le monde sait que depuis que “la fifille à son papa” a repris le flambeau, au FN la stratégie de dédiabolisation du parti est une des priorités de Mme Le Pen. En effet, depuis 2011, elle a tant bien que mal essayé de racheter une innocence à son parti.

Hélas, un nouveau témoignage vient fragmenter sa stratégie. Ce témoignage provient de Vincent Morelle, jeune militant qui abandonne tout simplement le FN. Une des raisons pour lesquelles ce militant a souhaité quitter le parti c’est le racisme ambiant au sein du parti.

Nous savions très bien que les musulmans sont la cible du Font mais d’autres aussi en font les frais. C’est ainsi que Copé est appelé “Copelovici” et les Roms, “des voleurs de ferraille”, sans parler de Taubira qui ne se fait appeler que par le surnom de “la guenon.”

Ce n’ est évidemment pas la première fois qu’un militant dénonce les comportements racistes observés en permanence sur le terrain.

Certains pensaient trouver au sein du parti une ligne plus républicaine, plus sociale, et orientée vers une ligne de réconciliation nationale. Mais hélas, ils n’ y trouvent que la xénophobie et l’islamophobie. Cela a été le cas notamment de Benoit Girard, ancien candidat aux élections sous l’étiquette du FN avec qui, Islametinfo avait ouvert le dialogue mais qui depuis a été contraint de quitter le Front.

Pas très positif tout ceci pour Marine à l’approche des élections…Peut être qu’il va falloir que le parti tape davantage sur les musulmans, comme il a l’habitude de faire, afin de polir son image. Voilà qui mettra tout le monde d’accord au moins.

 

Partagez :