Tariq Ramadan soutient la “quenelle” de Dieudonné

Tariq Ramadan a lancé une véritable bombe dans la nuit de jeudi à vendredi en soutenant publiquement la “quenelle” de Dieudonné sur Twitter. L’intellectuel suisse, petit fils d’Hassan Al Banna, si prompt à polir son image a choqué ou enthousiasmé ses abonnés en soutenant ouvertement l’humoriste franco-cameronais contre la cabale politico-médiatique que ce dernier subit.

Capture d’écran 2013-12-20 à 02.56.13

Il est trop tôt pour le dire mais il semblerait que Tariq Ramadan ait choisi de prendre une revanche sur le passé, lui qui après une tribune dans le journal Le Monde dénonçant les intellectuels sionistes français, avait été décrit comme un antisémite notoire. Malgré ses efforts de dédiabolisation, Tariq Ramadan n’a jamais réussi à se défaire de son image d’islamiste au double-discours proche des thèses antisémites car pro-palestinien.

Depuis quelques années Tariq Ramadan est en perte de vitesse chez la jeunesse musulmane francophone. Certes il apparaît encore dans la fameuse liste des “cerveaux malades “de Patrick Cohen mais la nouvelle génération a décroché. L’ex-coqueluche des médias et de l’UOIF ne semble plus faire rêver un public de plus en plus revendicatif sur un Islam intégral et motivé pour un combat communautaire contre l’islamophobie. Rarement voire jamais invité sur les plateaux télévisions, frère Tariq a peut être compris que malgré son discours plus que politiquement correct, la classe politico-méditique française ne voulait plus de lui en France et que sa propre base le lâchait petit à petit. 

Alors quoi Tariq Ramadan a changé ? 

Depuis quelque temps, le suisse d’origine égyptienne s’est lancé dans des chroniques vidéos via youtube. De chez lui, il intervient  par vidéo webcam sur l’actualité, donne son avis un peu comme un certain Alain Soral, ami et soutien de Dieudonné, qui explose les compteurs Dailymotion avec parfois des vidéos “décortiquant l’actualité” de plus de trois heures.

Dieudonné a quitté le show business pour y revenir encore plus déterminé. Grâce à ses petites vidéos sur Youtube qui atteignent deux voire trois millions de vues, soit plus d’audience que la plupart des émissions du PAF, Dieudonné est sur le devant de la scène. France 2 a même réalisé un reportage spécial sur celui qu’on croyait “mort” médiatiquement. Aidé par la stupidité des associations juives, Dieudonné apparait avec sa “quenelle” comme un résistant face à la censure, un mort-vivant, un fantôme venu hanter “l’oligarchie qui opprime le peuple de France”.

Tariq Ramadan se lancerait-il dans une telle guerre contre les lobbies communautaires ? Il est trop tôt pour le savoir, mais pour le CRIF, l’entrée en scène de Tariq Ramadan est une très mauvaise nouvelle. Celui qui a déclaré récemment, que les plus fervents islamophobes étaient les défenseurs d’Israël et du sionisme est un soutien de taille pour Dieudonné. Il n’a d’ailleurs pas fallu très longtemps pour que la page officielle de l’humoriste affiche un lien vers le tweet de Tariq Ramadan.

Capture d’écran 2013-12-20 à 02.53.42

Les prochaines heures nous diront si Tariq Ramadan tient sa parole ou si devant la pression médiatique il recule. Celui qui fut pendant longtemps l’icône d’une partie de la jeunesse musulmane pourrait rejoindre le plus infréquentable des infréquentables et provoquer un séisme jusqu’au Ministère de l’Intérieur. Manuel Valls, qui promet dans chaque discours de faire taire Dieudonné et consort, doit déjà s’en mordre les doigts au téléphone avec Roger Cukierman, patron du CRIF…

Partagez :