“En finir avec les blasphèmes et incantations des rappeurs Kaaris, Booba” – Mysa

L’ex-rappeur Mysa revient avec un audio pour répondre à un interview d’un dénommé Kaaris qui aurait le vent en poupe chez la jeunesse.

Beaucoup de rappeurs mélangent dans leur texte religion et choses détestables, ce qui provoque l’incompréhension des non-musulmans.

Au niveau de notre communauté, il apparait clairement que nos enfants doivent rester éloignés de ces chants qui poussent à la dépravation, à la violence et à la délinquance.  

Au niveau des traditions comme au niveau théologique, les parents n’ont pas le droit à l’erreur s’ils ne veulent pas voir un jour leur enfant faire l’inverse de ce qu’ils leur ont inculqué.

Mysa, par cet audio, dévoile un autre aspect des célèbres rappeurs qui vendent des centaines de milliers de CD. 

Le côté occulte, satanique des paroles de rap avec comme mot d’ordre le blasphème…

Partagez :