www.muslim-moves.com/

Le terroriste d’extrême-droite voulait tuer des « musulmans, juifs, noirs, homosexuels » et Emmanuel Macron

www.tawhidtravel.com/

Un terroriste d’extrême-droite a été interpellé mercredi par la police à son domicile. L’homme de 23 ans souhaitait assassiner Emmanuel Macron ainsi que des « musulmans, juifs, noirs, homosexuels ».

Déjà condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine et apologie du terrorisme nationaliste, l’homme a été signalé par des internautes après avoir indiqué sur un site de jeux vidéos qu’il cherchait des armes. 

« Ses revendications sont sans équivoque mais il n’avait, semble-t-il, aucun projet abouti. Il a dit vouloir s’en prendre à Emmanuel Macron mais également à une communauté minoritaire », nous précise cette source. 

Lors de son interpellation à domicile, l’homme a menacé la police avec un couteau de cuisine. Deux autres armes blanches ont été saisies mais aucune trace d’arme à feu. 

L’homme n’est pas fiché mais est connu pour être un proche des milieux nationalistes. Il a été condamné à deux reprises par la justice pour provocation à la haine raciale  suite à l’apologie du terroriste islamophobe Anders Breivik et en 2014 il a avait été condamné pour détention d’engins explosifs.

La section antiterroriste du parquet de Paris a pris l’affaire au sérieux. Une information judiciaire a été ouverte et les investigations confiées à la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire.

Étrangement depuis ce matin, les médias n’insistent pas sur le fait que l’homme voulait tuer des membres de différentes communautés. Les titres se concentrent sur l’action contre le Président de la République.

Partagez :

www.tawhidtravel.com/

Vos réactions :

  1. Croissant de lune

    Assalamou ‘alaïkoum, je vous livre mon sentiment et mon pressentiment, j’entrevois que le violentisme dit d’extrême-droite anti-Musulman n’en est qu’à ses débuts. Or, contrairement à quelques commentaires entendus dans les médias qui le décrivent comme chétif et marginal, je crois qu’il a de puissantes réserves. Comme tout mouvement nouveau, encore qu’il ne soit pas si nouveau que ça, il peut se populariser s’il y a effet de copie et redindonce. En ce cas, il est probable qu’il dispose de grandes réserves de gens volontaires. On les décrit comme individus isolés, peu connectés les uns aux autres, ça pour les deux personnes dont il était question aujourd’hui, mais ce mouvement pourrait aisément trouver des moyens de connection entre ses individus qui sont épars mais nombreux, au moyen d’agents de liaison qui ne seraient autres que des complices discrets tant de la police que des forces armées, voire d’autres gens, des hommes de loi par exemple. Ils en auraient tant de responsables et agents de liaison qu’ils n’auraient pas autant recours stupidement aux réseaux sociaux, cryptés ou pas. Les éventuelles complicités sont nombreuses, et elles sont probablement à des niveaux divers parmi les responsables et dirigeants. Pour cette raison, si le violentisme dit d’extrême-droite prend de l’ampleur, se banalise, j’apréhende que les gouvernements lui réservent un traitement assymétrique, différent de celui qui fut imposé aux violentismes d’aventuristes Musulmans ou autrefois d’extrême-gauche. Si ce phénomène se développe, je doute de la neutralité des gouvernements parce que le phénomène concernerait des responsables, et parce qu’il pourrait avoir une telle ampleur qu’il intimiderait les dirigeants qui voudraient s’y affronter.

    Notre intérêt à nous paradoxalement, est de minimiser, de ne pas médiatiser,, de ne pas répercuter ce phénomène par notre propre hantise, moins on en parle mieux ça vaut. Soyons cironspects et prudents pour ne pas crédibiliser ce phénomène probablement important, et en même temps soyons conscients nous-mêmes de sa force éventuelle. Ne faisons pas leur force, mais gardons-nous d’eux.

    Croissant de lune.

    1. Doigt pointé

      Mais tu ne sais rien de l’ampleur d un tel mouvement, ses relais et de l’hypothétique réaction du pouvoir. Tu extrapoles à la limite du complotisme.

      1. Croissant de lune

        Salut qui se nomme Doit pointé, et alors, essayer d’analyser la réalité présente et future, si tu veux c’est du complottisme ou juste comme font tes propres médias. Est-il raisonnable de ne pas entrevoir un mouvement de violentisme dit d’extrême-droite? Je ne vois pas pourquoi ce serait irraisonné ou déraisonnable, voire même, écarter cette hypothèse n’est ni raisonnable ni même pas rationel. Je préfère être nommé complottiste plutôt que d’être nommé « âne » aplaudissant des quatre sabots.

        Et pourquoi donc l(‘état, le gouvernement, ou au moins une partie des responsables ne seraient-ils pas de parti-pris? Ce serait une première historique qu’ils ne le soient pas, parce que oui, il n’arrive jamais que les gouvernances et les responsab les soient en permanence sans parti-pris. Sinon, donnes-nous un seul exemple historique ancien ou récent de cette fameuse impartialité. Et si tu n’en trouves pas, tu ne peux pas la penser et la créer dans le vide, nous ne sommes pas en suspension et sans pesanteur. Es-tu habité par un ou des dogmes, démocratistes ou Occidentalistes? Allez, vas-y, dis-moi alors par exemple pourquoi et comment fut montée l’opération Américaine de la Baie des cochons. C’était la démocratie, c’était sous la présidence Kennedy, elle était où l’impartialité, ou juste la distance avec le crime? Que ça t’étonne ou pas, nous n’avons pas particulièrement envie de valider tes dogmes infondées et sans cesse démentis en pratique.

        Et je sais pas où était le complottisme vraiment dans mon développement précédent, c’était posé comme hypothèses, j’en entends d’autres des hypothèses, pourquoi les miennes ne vaudraient pas d’autres sans cesse entendues. Et si c’était que ça, et si je pouvais me consoler comme ça, en me disant que peut-être ce n’est qu’hypothèses de complot sans pratique concrète. S’il y avait la moindre probabilité pour qu’il en soit bien ainsi, ce serait suffisant pour essayer de mettre les Musulmans sur leurs gardes. Sinon, vas-y, rassures-nous, par autre chose que de vagues sentiments et impressions.

        Croissant de lune.

  2. Doigt pointé

    Qu il y ait des fachos capables de commettre l’irréparable est indéniable. Ils sont pas organisés ou efficace pour l actio pour l instant​.

    Que l état ait un quelconque intérêt à les soutenir ne paraît pas crédible. Il a plutôt besoin d avoir la paix dans les « quartiers » et des attentats fachos ne l aident pas dans ce but.

Les commentaires sont fermés.