Cazeneuve fête Noël à Matignon avec les chrétiens d’Orient [ EDITO ]

www.bouquet-musulman.tv/

Cazeneuve fête Noël à Matignon avec les chrétiens d’Orient [ EDITO ]

Après les crèches de Noël dans les mairies permises par le conseil d’état, c’est maintenant LA fête de Noël à Matignon.

Le nouveau premier ministre Bernard Cazeneuve, ex-premier ministre de l’intérieur et donc ex-numéro un de l’islam de France, fut pendant son mandant ministériel le chantre de la laïcité qu’il rappela à chaque discours contre les musulmans.

Et inlassablement, il tenta de masquer le 2 poids 2 mesures de la République envers ses « enfants » et pourtant …

Pas un jour ne passe en France où on accuse les musulmans d’être des envahisseurs imposant leur mode de vie tout cela du fait de leur visibilité jugée « provocante ». Vous l’aurez compris pour eux le fait même d’être musulman est en fait de la provocation.

Car si la femme de ménage en hijab ne gênait pas, la lycéenne en hijab, la religieuse born again en niqab ou la muslim new wave en burkini, elles, sont devenues les ennemies de la république.

Mais pourquoi ? Car du haut de ses complexes de supériorité la France donneuse de leçon a toujours cru ses valeurs et son mode de vie supérieurs aux autres. Ces femmes libres choisissant l’Islam comme way of life sont pour eux une gageure, cette fameuse provocation, qui dit clairement aux élites de ce pays :

« Non je suis différente et je ne vous pense pas supérieurs … »

Depuis c’est la guerre à l’Islam, à sa visibilité à ses pratiques, à ses associations, à son culte.

On a vexé la bourgeoise blanche, on a vexé Marianne.

Ce combat fut donc mené au nom de la laïcité. Une laïcité bien loin du principe de non ingérence entre eux des pouvoirs religieux et temporels mais bien au contraire une OPA du gouvernement français sur le culte musulman.

Au nom de cette laïcité encore qui garantit comme la constitution la libre expression religieuse dans l’espace public, on interdit désormais petit à petit toute visibilité aux muslims. Cette visibilité est même criminalisée puisque tout signe de conversion à l’Islam est désormais considérée comme une « radicalisation » à dénoncer aux services de l’état français. On ferme les mosquées et on interdit les écoles musulmanes.

Et pour finir, le débat de droite à gauche est maintenant de savoir comment « intégrer » les musulmans et l’Islam à la république …. Apparemment jusqu’aujourd’hui les musulmans en France bénéficiait d’un statut à part. Pour les partisans de l’islam citoyen c’est visiblement raté puisque ce statut leur a toujours été dénié. -CQFD-

Mais parce que ce 2 poids 2 mesures est l’essence de ce système, il se devait de se manifester par ses négationnistes mêmes.

«Pour vous comme pour les vôtres, ce pays est votre patrie. Et ce gouvernement mettra tout en œuvre pour que vous puissiez être protégés», a déclaré Bernard Cazeneuve aux chrétiens d’Orient

Aujourd’hui dans nos mairies on célèbre donc avec les crèches la naissance du dieu des chrétiens et à Matignon on fête Noël et on offre des cadeaux aux chrétiens d’Orient persécutés.

La chose pourrait être acceptable si dans le même temps, au moins, Matignon avait souhaité à la Trudeau un bon Aïd aux 10 millions de musulmans français du pays …

Mais parce que ces lois et ces comportements sont à géométrie variable, on met le sapin et les cadeaux à Matignon pour les chrétiens d’Orient et on méprise les musulmans de France … On déclare aux futurs naturalisés que la France est leur patrie et qu’ils seront protégés alors qu’on traque la pratique des musulmans français d’un siècle et qu’on doute publiquement de leur « intégration ».

On nous parlera alors, dans un chantage à la souffrance, du sort des chrétiens d’Orient …

Parce que les sunnites de Syrie et d’Irak ne vivent pas les massacres et les déportations eux ? Parce que les enfants d’Alep ne méritent pas, eux, des cadeaux sous les sapins, même pas une initiative pour qu’ils survivent …

Car ils sont musulmans et le 2 poids 2 mesures français s’exporte et s’importe comme la peste.

Alors ce soir c’est Noël dans les mairies et les palais du gouvernement français. Et les cadeaux ce sera pour eux et les punitions ce sera pour nous. Mais ils ont une explication à tout.

« Parce que la laïcité, parce que nos valeurs, parce la république etc etc … », dixit nos politiques.

Si on était moins éduqué, ce sont juste des insultes qu’ils mériteraient comme réponse.

Partagez :