Yassine tué de 43 coups de couteau par 3 hommes dont un ex-soldat israélien

YACINE
www.bouquet-musulman.tv/

Yassine Abdat a été retrouvé mort dans un appartement de Neuilly-sur-Seine lundi après-midi après qu’il a rendu visite à un ami. Les médias ont rapporté les premières informations données par les enquêteurs cependant, ces dernières ne concordent pas avec la version de la famille.

Selon le Parisien, Yassine se serait rendu avec un ami au domicile d’une personne pour lui réclamer de l’argent. Les choses auraient dégénéré et l’occupant de l’appartement aurait sorti un couteau avec lequel il aurait frappé au cou Yassine, lui tranchant l’artère carotide. Mortellement blessé, Yassine se serait effondré. Le coupable ainsi que l’ami de Yassine auraient été arrêtés par la police et placés en garde à vue.

Une version qui ne tient pas la route…

La version donnée par les médias est peu vraisemblable. Il apparait clairement que des éléments manquent aux journalistes. La cousine de la victime, Zahwa Djennad, a réalisé un post sur Facebook afin de démentir les informations données par la presse. Cette dernière donne une toute autre version des faits aussi sur Beur FM.

« Je suis là ce soir pour rétablir la vérité. Il y a un tel fossé entre ce que les médias relayent et ce qu’il s’est vraiment passé. Yassine a été tué par son ami d’enfance, celui qu’il appelait son frère pour une histoire d’argent !

Les médias nous racontent l’histoire d’une victime sans nom! Ils ne disent même pas qu’il a été tué de 41 coups de couteaux ! Qu’il a été torturé ! Et torturé notamment par un homme qui est un ancien de Tsahal, qui connait donc la torture !

Ce jour là, Gérald, devait lui rendre ce qu’il lui devait, au lieu de cela, il lui a tendu avec deux autres personnes un guet-apens. Ils l’ont torturé, ils l’ont tué de 41 coups de couteaux ! Comment peut-on tuer quelqu’un, qui plus est son ami, pour 100 000 euros ? C’est de la barbarie !

Au vu du traitement médiatique du meurtre de mon cousin, nous avons décidé de porter plainte, contre chacun de ces médias pour diffamation! Nous voulons rétablir la vérité mais aussi la dignité de Yassine! »

Une version des faits totalement opposée à celle donnée par les médias qui pourrait rapidement alimenter les suspicions d’un meurtre dérangeant. D’après la cousine de Yassine Abdat, les coupables souhaitaient le tuer puis se sauver en Israël.

Pour Sihem Souid, sur le plateau de Beur FM, la médiatisation de l’affaire n’aurait pas été la même si la victime avait été juive. Pour la chroniqueuse de la radio communautaire, il y a un deux poids deux mesures flagrant.

« Moi je dis les choses clairement: si le cousin de Zahwa avait été juif, qu’il ne s’était pas prénommé Yassine, son histoire aurait fait la Une de tous les médias! Toutes les associations seraient montées au créneau – à juste titre bien sur- mais ce deux poids deux mesures me dégoûte. »

Le meurtre de Yassine Abdat n’a pas fait les grands titres des journaux mais risque rapidement d’alimenter la grogne sur Internet. Les informations données par la cousine vont en totale opposition avec les informations données par les médias qui ont rapidement classé le meurtre dans la rubrique « fait divers ».

La mort de Saïd Bourarach, tué par plusieurs israélites, est encore dans tous les esprits. La PJ départementale enquête actuellement sur l’affaire qui commence déjà à circuler sur les réseaux sociaux…

Partagez :

Vos réactions :

  1. Lydia

    Allah y rahmo mon cousin, qu’Allah t’ouvre les portes du paradis insh’ALLAH ! J’espère qu’ils vont payés pour tout ce qui ton fais !! Je t’oublierai jamais Yacine

  2. klif

    “Moi je dis les choses clairement: si le cousin de Zahwa avait été juif, qu’il ne s’était pas prénommé Yassine, son histoire aurait fait la Une de tous les médias! Toutes les associations seraient montées au créneau – à juste titre bien sur- mais ce deux poids deux mesures me dégoûte.…
    BDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDSBDS

    Voila ce qu’il faut faire devant cette domination Talmudo-Sionistes…

  3. akhi

    bismillahi rahmani rahim

    « Ô les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes : ils ne failliront pas à vous bouleverser. Ils souhaiteraient que vous soyez en difficulté. La haine certes s’est manifestée dans leur bouches, mais ce que leurs poitrines cachent est encore plus énorme. Nous vous exposons les signes. Si vous pouviez raisonner ! Vous, (Musulmans) vous les aimez, alors qu’ils ne vous aiment pas; et vous avez foi dans le Livre tout entier. Et lorsqu’ils vous rencontrent, ils disent “Nous croyons”; et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les doigts. Dis : “Mourrez de votre rage”; en vérité, Allah connaît fort bien le contenu des cœurs. Qu’un bien vous touche, ils s’en affligent. Qu’un mal vous atteigne, ils s’en réjouissent. Mais si vous êtes patients et craignez Allah, leur manigance ne vous nuira en rien. Allah sait parfaitement tout ce qu’ils font.»
    Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.

    Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre
    Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.

    Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: si un juif a la possibilité de tromper un
    non-juif, il peut le faire.

    Talmud, Abhodah Zarah 4b: vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains.

    Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des Goïm devrait être abattu.

    Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle.

    Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: tout juif qui verse le sang d’incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu’une offrande à dieu.

    Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort.

    Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu.

    Talmud, Iore Dea 158, 1 : En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d’une menace mortelle.
    « Un Akum qui n’est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d’un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l’eau, à moins qu’il ne te promette de te donner de l’argent ».

    Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal.

    Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder.

    Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un Non-juif, ce n’est pas un
    péché.

    Talmud, Zohar I, 25a : Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.

    Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.

  4. Moore Rainbow

    Une justice expéditive pour ces criminels talmudistes ,meurtre avec préméditation . Il ne faut pas faire confiance à ces cafards sionistes ,ces déchets de la race humaine .Qu’ils brûlent en enfer .Allah yarahmek Yassine .

Les commentaires sont fermés.